Atelier d'Estienne

 

L’Atelier mène une politique de soutien à la création et à la diffusion de l’art contemporain en Bretagne et accompagne le public dans sa découverte. C’est un lieu où les artistes réalisent et proposent leurs œuvres, un lieu d’échange et de découverte où se construit le regard.

Un centre d’art contemporain

L’Atelier d’Estienne, centre d’art contemporain, est géré par le service culturel de la ville de Pont-Scorff.
Jouant sur la diversité des formes d’expressions artistiques, il s’intéresse à la peinture, à la sculpture comme à la vidéo, à la photo et aux installations tout en accordant une attention particulière à la mise en espace des oeuvres créées.
Cet Atelier gère aussi une Maison des artistes et un espace de travail au centre de la ville pour accueillir des plasticiens en résidence.

Pink Room

En alternance avec le Frac Bretagne, nous avons souhaité pour cette année laissé les artistes être force de proposition dans la programmation de la Pink Room et ainsi de réfléchir à une vidéo.

Infos utiles

Atelier d’Estienne
Téléphone galerie / lieu d'exposition : 02.97.32.56.16
Téléphone bureau / administration, pour information et réservation : 02.97.32.42.13
22 Rue du Général de Langle de Cary
Entrée libre
Ouverture du mardi au dimanche de 14h30 à 18h30

Rendez-vous sur le site www.atelier-estienne.fr pour connaître le programme des expositions.
Tumblr : http://atelier-estienne.tumblr.com/
Facebook : https://www.facebook.com/atelier.destienne?fref=ts

 

 

 

EXPOSITION en cours :

 

 

QUENTIN SPOHN

SHAN SHUI

18 mars>28 mai 2017

 

Ma pratique, qui est avant tout basée sur le dessin, se construit autour de deux axes : j’essaye de mettre en image, souvent avec décalage et humour, ma perception de la société et dans un même temps de trouver un terrain d’expression à mes propres obsessions. De sorte, mon travail est à la fois très inspiré de mouvements picturaux telles que la Nouvelle Objectivité et l’Ashcan School qui proposaient un point de vue critique sur le monde, de même qu’il se situe un peu dans un certain héritage de recherches surréalistes autour de l’expression refoulée et de l’obsessionnel. Un peintre comme Otto Dix a eu autant d’importance par rapport au développement de ma pratique qu’un artiste comme Dado, dont l’oeuvre a été qualifiée de post-surréaliste.

On retrouve, dans certain nombre de mes réalisations, cette tendance à mêler réel et merveilleux, à introduire de l’étrange dans un cadre réaliste, comme ont pu le faire des artistes américains que l’on a rattaché au Réalisme magique. J’ai en effet été assez fortement influencé par les oeuvres de peintres comme Georges Tooker et Paul Cadmus qui représentaient des scènes où le quotidien côtoie le fantastique avec parfois une dimension burlesque.
Par ailleurs, les différents thèmes sur-lesquels je travaille m’amènent aussi à revisiter un certain nombre de genres picturaux traditionnels comme le portrait, la scène de guerre, le paysage enm’inspirant à la fois d’une certaine culture picturale et de la culture populaire dont je suis assez fortement imprégné. Les dessins que je réalise peuvent par ailleurs renvoyer à des iconographies assez éloignées comme le dessin satyrique et l’imagerie fantastique.

Quentin Spohn

 

DOSSIER DE PRESSE

 

Du mardi au dimanche

De 14H30 à 18H30

Entrée libre

  

PINK ROOM

Tanguy Beurdeley/Gaël Canton

S Z CREEK 1:1

 

"Au centre de Shanghaï, l'exploration d'un immeuble désaffecté situé aux abords de la Suzhou creek mène à la découverte d'une mégalopole abandonnée sur le toit du bâtiment. S'engage alors une traversée au coeur de cette ville miniature surplombée par un Shanghai à échelle 1:1."

 




En 1 clic

Dernières actualités

&nbsb;

Toutes les actualités

&nbsb;